Description du projet

École Saint-Pierre-Claver

  • Client
    Commission Scolaire de Montréal

  • Réalisation
    Avril 2019 à Mars 2020

  • Type
    École

  • Valeur des travaux
    3 642 000 $

Description

La CSDM a mandaté la firme d’ingénierie Équipe Laurence pour le volet civil incluant l’étude avant-projet, conception des plans et devis, et l’accompagnement technique incluant la révision des demandes de changement pendant les travaux des éléments de génie civil dans le cadre du projet de réfection de la cour d’école Saint-Pierre-Claver, de la séparation des eaux provenant du toit et le raccordement de l’égout pluvial. Ce bâtiment classé bâtiment patrimonial aux yeux de la ville et du MELCC est situé sur le Plateau Mont-Royal. Le projet visait le réaménagement complet de la cour, le drainage et du drain de fondation. Un bassin de rétention souterrain en chambre de rétention a été requis afin de se conformer aux exigences de la ville de Montréal. Le site étant construit sur un ancien dépotoir, des travaux de gestion des sols contaminés ont aussi été requis tout au long des travaux d’excavation. Les travaux comprenaient, entre autres, l’aménagement, de la cour d’école pavée, des escaliers, des trottoirs et du remplacement des clôtures. De plus, des travaux de drainage ont été réalisés (rétention en chambre MC-3500 et 137 m. lin. d’égout pluvial).

Résultats

  • Sols contaminés, ancien dépotoir : décontamination 2 m de profondeur (même si 10 m contaminés), négociations réussies en collaboration du laboratoire et avec l’approbation de la santé publique.
  • Conservation de tous des arbres existants (selon règlementation de l’arrondissement) et maximisation de nouvelles plantations: étant donné les conditions du sol, nous avons conçu, en collaboration avec l’architecte paysagiste, plusieurs fosses d’arbres avec caissons spécialisés sous la fondation, permettant ainsi aux arbres de s’épanouir sous le pavage sans le détériorer. Nous avons ainsi planté 40 arbres + 612 arbustes et des milliers de vivaces).
  • Fosses de biorétention dans les fosses d’arbres afin de favoriser l’infiltration au niveau des racines, les abreuvant sans les submerger, pour ensuite capter les eaux excédentaires par des drains.
  • Diminution de rétention drainage pluvial : infiltration d’eau dans le sol par pose de pavage perméable.

Le projet a été conçu dans le respect du règlement municipal du bâtiment et des exigences municipales d’innovation pour la gestion des eaux pluviales. Le client et son comité de direction approuvé positivement le concept. L’échéancier de la réalisation a été retardé dû à la pandémie COVID, travaux étant interdits de mars à mai 2020.

Retour à Nos Réalisations